Avantages et fiscalité de l’investissement en nue propriété

L’avantage principal de la nue propriété est d’acquérir un bien à une valeur inférieure à sa valeur en pleine propriété : la réduction du prix correspondant à la totalité des loyers actualisés et nets de frais et charges que l’investisseur aurait perçu sur la période démembrée.

Pour cela, l’acquéreur utilise à son avantage le Droit Français prévoyant un rattachement sans frottement fiscal de l’usufruit et la nue propriété une fois que l’usufruit s’éteint.

Pendant la période de démembrement, des avantages multiples

Une fois la pleine propriété retrouvée, de multiples stratégies

Pour découvrir l’ensemble des stratégies patrimoniales de la nue propriété : cliquez ici.

Lors de la réunion de l’usufruit et de la nue propriété, le propriétaire devient plein-propriétaire. La réunion des deux droits n’entraine aucun frais fiscaux et droits à payer.

Le propriétaire constate alors une plus-value fictive constituée de l’usufruit (retrouvée gratuitement) et de la valorisation éventuelle du bien immobilier généré pendant la période de démembrement.

Aucune démarche administrative n’est à effectuer.

A partir de ce moment, celui-ci récupère les droits et obligations d’un plein propriétaire et peut dorénavant :

  1. Y habiter de manière habituelle (résidence principale) ou temporaire (résidence secondaire)
  2. Louer et en tirer des revenus complémentaires pour la préparation de sa retraite
  3. Revendre et en tirer un capital (la taxation des plus values immobilières sera prévue, cliquez ici pour en savoir plus)